Enseignement

Parcoursup succède à Admission Post Bac (APB)

Suite aux nombreuses polémiques entourant la plateforme APB, le gouvernement dévoile aujourd’hui son nouveau site permettant aux élèves de s’orienter à l’issue de la terminale. Avec Parcoursup, les nouvelles règles d’accès à l’université seront appliquées.

De nouvelles règles

Quatre mois après la fin de la procédure APB, Parcoursup ouvre ses portes. 12 000 formations y sont proposées, et 800 000 lycéens vont pouvoir s’y inscrire.

Pour le moment, il s’agit d’une première étape. Les futurs étudiants pourront à partir du 22 janvier ouvrir leur dossier sur le site, consulter les fiches de formations et formuler leurs vœux. Jusque là, la plateforme ne présentera que des tutoriels expliquant la procédure.

S’il faut attendre encore quelques jours, c’est également en raison du projet de loi, qui n’est pas encore finalisé. S’il a été adopté par l’Assemblée nationale le 19 décembre dernier, il ne sera validé par le sénat que le 7 février prochain.

Les principaux changements

Parmi ce qui va changer dans la procédure, les formations universitaires dont la sélectivité avait été vivement critiquée. Désormais, les candidats seront classés en fonction de l’adéquation de leur profil et des compétences attendues dans le parcours choisi. Cela permettra de départager les élèves dans les cas où leur nombre serait plus important que celui des places attribuées. Plus de tirage au sort donc, mais des critères différents prit en compte dans l’examen des dossiers.

Baptisés les « attendus » ces critères seront assez général (« bonne expression écrite et orale », aptitude à la logique »…) et chaque formation ajoutera ses propres spécificités. Ils seront affichés sur la plateforme à partir du 22 janvier.

On y trouvera également des statistiques, concernant le taux de réussite, le taux d’insertion professionnel, le nombre de places disponibles, des fiches de formations précises qui exposeront les critères d’admission pris en compte (CV, résultats scolaires, lettre de motivation…).

Les candidats auront jusqu’au 13 mars pour inscrire leurs vœux, et jusqu’au 31 mars pour compléter leur dossier et fournir les justificatifs demandés par les formations.

À compter du 22 mai, les premières propositions seront reçues par les élèves. Il faudra y répondre sous 7 jours, puis 3 jours, puis 24 heures, afin de libérer les places pour d’autres. Attention donc à l’organisation !

À noter qu’une commission a été créée avec cette réforme, et qui permettra de proposer aux candidats sans réponse une formation « au plus près » de leur vœu.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Haut

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer