Santé

Thérapie par les ventouses : le secret des athlètes aux JO

Depuis le début des JO de Rio, le nageur Michael Phelps fait autant parler de lui pour ses performances incroyables qu’en raison des étranges taches rouges qu’il arbore sur son dos. Le cupping, ou thérapie par les ventouses, semble en effet contribuer à son succès, et il n’est pas le seul à en vanter les mérites. De quoi s’agit-il ?

Le fonctionnement

Le champion Michael Phelps est si content de ses séances de cupping qu’il n’hésite pas à les afficher sur les réseaux sociaux. Il s’agit de la pose de ventouses sur des points bien précis du corps dans le but de soulager certains maux comme les douleurs, le stress, la fatigue ou encore les insomnies. Tirée de la médecine traditionnelle chinoise, cette technique est utilisée dans le monde entier, mais profite des Jeux olympiques pour mieux se faire connaître. Véritable phénomène chez les athlètes, elle semble devenue leur alliée principale.

Les techniques

Il existe deux techniques de médecine des ventouses. La première, dite « sèche » consiste en la pose simple de ventouse et en une aspiration simple. La seconde, dite « humide » a lieu sur des points précis ou de petites égratignures dans le but d’extraire une infime quantité de sang, le « mauvais sang ».

Les ventouses de verre sont chauffées une fois posées sur la peau ce qui permet de les vider de l’air qu’elles contiennent. C’est cette étape qui crée une aspiration, d’où les marques rondes que l’on peut observer en ce moment sur le corps des sportifs.

Lors des JO de 2008, des athlètes chinois avaient lancé la mode de cette médecine douce, avant d’être rejoints cette année par de nombreux athlètes américains, dont le gymnaste Alex Naddour.

Tendance oblige, les stars américaines n’ont pas résisté à l’envie de tester, à l’image des actrices Jennifer Aniston et Gwyneth Paltrow.

À noter qu’après la course remportée par le nageur américain dimanche 7 août, les recherches « cupping » sur internet ont augmenté de 2100 %

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Haut

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer