Actualité

JO de Rio 2016 : quelles sont les Françaises qui ont leurs chances ?

Du 5 au 21 août auront lieu les Jeux olympiques de Rio. Si l’on parle beaucoup de Teddy Riner, porte-drapeau cette année, de Tony Parker ou encore Renaud Lavillenie, force est de constater que les femmes sont moins présentes dans les médias. Pourtant, certaines d’entre elles font partie des athlètes qui pourraient bien repartir avec une médaille. Qui sont-elles ?

Basket :

Elle s’appelle Céline Dumerc, elle a 34 ans et elle est la capitaine des « Braqueuses », l’équipe de basket féminine française. Finaliste pour la désignation du porte-drapeau français, elle est connue pour son tempérament. Déterminée, battante, efficace, vice-championne olympique à Londres, elle va tout faire pour marquer l’histoire cette année et repartir avec le titre suprême !

Judo :

Clarisse Agbegnenou est déjà double championne d’Europe de judo (2013 et 2014), championne du monde en 2014 et vice-championne du monde en 2013 et 2015. Avec un palmarès pareil, tous les espoirs sont permis ! Agée d’à peine 23 ans, celle qui a dû déclarer forfait lors des Championnats d’Europe 2016 à cause d’une blessure au doigt est déterminée à repartir avec l’or autour du cou. Depuis 2012, elle n’a jamais fini au-delà de la troisième place, tous les espoirs sont donc permis !

Nage en eau libre :

Aurélie Muller, entraînée par le célèbre Philippe Lucas, pourrait bien être la sensation de ces JO. Spécialisée dans la nage en haut libre sur longue distance, cette nageuse de 26 ans est déjà championne du monde du 10 km en 2015 et championne d’Europe sur la distance ce qui fait d’elle l’une des favorites cette année. Malgré les polémiques qui entourent les épreuves de nage en eau libre en ce moment puisque la qualité de l’eau est largement remise en question, elle bénéficie d’un coach qui s’est déjà fait remarquer aux JO !

Cyclisme :

Pauline Ferrand-Prévost, 24 ans, est l’autre sensation des JO de Rio. Véritable phénomène, elle est aussi à l’aise en VTT qu’en cyclo-cross. Championne du monde dans toutes les disciplines en 2014 et 2015, elle sera en lice sur route et en VTT pendant les JO. Après un début d’année un peu compliqué, entre blessures et changement d’entraineur, espérons qu’elle brille à nouveau dans quelques jours !

 

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Haut

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer