Culture

Rogue One, la nouvelle saga Disney

Disney revient avec un nouveau volet de sa saga de science-fiction Rogue One. Sorte de Star Wars mais en réalité spin-off de la célèbre saga spatiale, le film a pris la tête du box-office et permis à l’entreprise de dépasser les 7 milliards de dollars de recettes annuelles, une première dans l’industrie.

L’histoire d’un spin-off

« Rogue One : a Star Wars Story » est un spin off très attendu des studios Disney sorti cette semaine. Un spin-off désigne un long-métrage dérivé d’une œuvre originale et s’articulant généralement autour d’un personnage secondaire présent dans l’œuvre originelle. Dans le spin-off, on assiste souvent à des événements annexes.

Rogue One sort un an tout juste après l’épisode très attendu VII de la célèbre saga. Cette fois-ci, nous sommes de retour à l’aube de l’épisode IV, les rebelles détruisent l’Etoile de la mort, l’arme de l’empire mené par Dark Vador. Pour l’anéantir, il faut en connaître les plans, et c’est cette quête que nous suivons dans Rogue One.

Le film s’ouvre sur une scène partagée par Galen Erso (Mads Mikkelsen) et sa fille Jyn Erso. Elle est l’héroïne de ce premier opus et va mener une équipe de rebelles pour dérober les plans. Elle sera aidée par un nouveau robot, K-2SO, pilote de vaisseau Xwing et personnage plein d’humour.

Un record déjà établi

Le film a déjà enregistré 155 milliards de dollars de rentrée au box-office nord-américain depuis sa sortie mi-décembre. À un autre niveau, le film signé Gareth Edwards collecte 290 millions de dollars, permettant à Disney d’atteindre 2,7 milliards de dollars de recettes sur l’année aux États-Unis et 4,3 milliards dans le reste du monde.

Le nouveau géant détrône donc Universal, grand vainqueur l’an dernier avec 6,9 milliards de dollars, obtenus notamment grâce à Jurassic World. Il faut dire que c’est la première fois que les cinq marques du groupe Disney sortent toutes un film la même année.

Une bonne nouvelle après quelques échecs commerciaux, comme Le bon gros géant réalisé par Spielberg.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Haut

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer