Vie quotidienne

Qui paie un dépannage électrique dans un logement loué ?

Vous louez un logement et avez besoin de faire des travaux d’électricité. Vous subissez une panne de courant et devez être dépanné en urgence. Qui va payer la facture ?

Réparations locatives : déterminer qui paie quoi

Lorsque l’on est locataire d’un logement, on a l’obligation de s’acquitter de certains frais qui concernent l’entretien courant. On doit également prendre en charge les petites réparations, telles que l’entretien des interrupteurs, le remplacement des ampoules et des fusibles, le changement de baguettes de protection…

S’il s’agit d’une location meublée, viennent s’ajouter à ces responsabilités celles de l’entretien des équipements électriques mentionnés dans le bail (réfrigérateur, lave-vaisselle…). A noter que cela ne concerne pas les équipements électriques vétustes. Dans ce cas, c’est au propriétaire d’effectuer les éventuels remplacements ou dépannages.

Les obligations du propriétaire

Même s’il s’agit d’une location meublée, le propriétaire a l’obligation de prendre en charge tous les gros travaux de l’installation électrique et doit s’assurer que les équipements correspondent toujours aux normes en vigueur. Cela concerne ainsi le remplacement d’un tableau électrique.

Le propriétaire est le seul à devoir contacter un professionnel. Certains comme chez Arti-Elec se déplacent partout en France, 24/24 et 7j/7. Si c’est le locataire qui a effectué la démarche, le bailleur peut refuser de payer la facture, mieux vaut donc contacter immédiatement son bailleur en cas de problème.

Dépannage électrique : les cas précis

Si le propriétaire et le locataire se partagent les frais concernant les dépannages électriques, voici un aperçu plus précis de ce qui rentre en compte ou pas.

Pour le propriétaire :

  • Remise aux normes
  • Réparation du réseau électrique
  • Réparation ou remplacement des installations électriques après un cas de force majeure (inondation…)
  • Entretien et réparation du tableau électrique
  • Réparation et remplacement des éléments électriques inscrits dans le bail

A noter que le propriétaire peut demander une participation à son locataire dans le cas des éclairages LED, sous prétexte que cela permet de faire des économies.

Pour le locataire

  • Entretien et remplacement des fusibles, ampoules, prises de courant, interrupteurs et baguettes de protection

A noter qu’en cas de location meublée les petites réparations concernant les appareils électriques sont à sa charge.

Et à l’extérieur ?

Les parties extérieures doivent elles aussi faire l’objet d’une attention précise. Concernant l’entretien d’un jardin, tout est à la charge du locataire. Pour les dispositifs électriques, c’est la même chose. Le remplacement ou la réparation des installations d’arrosage par exemple doivent être payés par l’habitant du logement.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Haut

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer