Economie

Les métiers qui recrutent en 2016

Avec la forte baisse du chômage en mars et avril 2016, de nombreux bénéficiaires ont retrouvé un emploi. En cause : l’explosion numérique et des métiers parfois peu qualifiés du secteur tertiaire. Focus sur ces métiers qui recrutent via Diplomeo.

Les secteurs qui recrutent

Avec le vieillissement de la population la féminisation de l’emploi, les métiers des services à la personne génèrent beaucoup d’emploi. Plus que jamais, la garde d’enfants ou les soins des personnes âgées sont très demandés. Un bond en adéquation avec les évolutions sociétales. Les métiers liés aux activités touristiques sont aussi très demandeurs : le service dans les cafés et les restaurants devraient recruter en 2016. Les secteurs arboricoles et viticoles sont aussi très demandeurs, selon les prévisions 2016 de Pôle emploi, les viticulteurs, arboriculteurs salariés et des cueilleurs arrivent en tête des secteurs avec pour projet le recrutement.

Le but pour les entreprises est pour 47% d’entre elles de prévoir une hausse de l’activité et pour 35% de remplacer des départs.

La force numérique

metiers-numerique

Les évolutions numériques ne sauraient se soustraire à une évolution de l’emploi. Les formations spécialisées naissent petit à petit pendant que la demande augmente. Selon le Syntec Numérique, en 2016, les métiers du numérique devraient enregistrer une croissance de 2,4% (contre 2,1% en 2015).

Ingénieur informatique, développeur web, ingénieur en cybersécurité : des métiers à compétences et riches en recrutement. Une mutation numérique qui propulse également le secteur commercial avec l’e-commerce, notamment en termes de logistique.

Un secteur en pleine croissance aussi bien chez les marques qui se développent sur le web que les pure-players, de nombreuses entreprises recrutent des personnes pour le suivi des ventes ou encore le référencement.

Les métiers à formation en apprentissage : un fort potentiel

Elderly woman taking a breakfast with home nurse in the bedroom

Elderly woman taking a breakfast with home nurse in the bedroom

On observe que le secteur de la cuisine se développe. Les apprentis et les employés polyvalents de cuisine semblent, selon Pôle emploi, très demandés, avec un projet de 70 793 embauches. Les aides-soignants, à raison de 45 643 recrutement envisagés, sont également plébiscités. Une formation rapide d’une durée d’un an, dans un secteur à forte offre et demande.

Le domaine de la santé assure de l’emploi pour les médecins, les infirmières et les aides-soignantes, notamment dans les hôpitaux, cliniques et maisons de retraite. Ces secteurs forts en recrutement permettent à Pôle emploi de mieux diriger les demandeurs d’emploi vers des formations adaptées dans des professions qui ont sans cesse besoin d’effectif.

Des professions peu qualifiées : un constat économique

ATSEM

Les métiers sans formation ou faible niveau d’études propose beaucoup d’offres : agent d’entretien, serveur, aide à domicile ou aide ménagère. Ces métiers sont indispensables, notamment celui d’ATSEM (Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles) : chaque classe de maternelle doit recourir aux services d’un agent communal ATSEM. Il est en charge de la restauration des enfants, l’entretien des locaux ou encore de participer à la communauté éducative.

Ces métiers générateurs d’emploi sont accessibles à tous contrairement à de nombreuses professions où le niveau d’études est souvent décisif.

La fonction publique : 25 000 postes de professeurs

prof

L’Éducation nationale augmente depuis 2014 les effectifs de professeurs jusqu’en 2017. L’idée est de remplacer les départs à la retraite mais aussi de favoriser la vocation du métier qui fait face depuis plusieurs années à une baisse d’attractivité. Cette année, ce ne sont pas moins de 25 000 postes qui sont ouverts au concours pour faire face à l’évolution constante du nombre d’élèves.

Au niveau des forces armées, plan Vigipirate oblige, l’armée, la police nationale et la gendarmerie recrutent cette année 16 000 personnes. De quoi certainement créer de nombreuses nouvelles vocations !

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Haut

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer