Enseignement

Comment changer de métier ?

Vous souhaitez changer d’air et vous lancer dans une toute nouvelle carrière ? De nos jours, la reconversion professionnelle n’est ni impossible, ni rare ! Voici tous les conseils pour savoir comment changer de métier.

Vous avez 30 ans, 40 ans, 50 ans, 60 ans et vous souhaitez changer de métier ? Envie d’évoluer ou de nouveauté, sentiment d’insatisfaction professionnelle ou désir d’enfin se diriger vers un métier longtemps resté une passion : nombreuses peuvent être les raisons de se diriger vers la reconversion professionnelle. Nombreux également sont les employeurs qui ont déjà recruté des personnes ayant changé de métier : ils sont en effet 62% ! Par ailleurs, 75% d’entre eux pensent que la reconversion professionnelle est un avantage chez un salarié ! La polyvalence et les profils atypiques sont en effet de plus en plus appréciés dans le monde du travail, et passer d’un métier à un autre est également signe d’audace et d’ouverture.

Bien réfléchir et bien faire mûrir son projet

Bien évidemment, avant de quitter votre job et vous lancer dans l’inconnu, il est nécessaire de bien méditer son projet : Quelle nouvelle profession est-ce que je souhaite exercer ? quelles compétences sont nécessaires dans cette activité ? Est-elle bien adaptée à mon profil et à ma personnalité ? Quelles formations existent pour y accéder ? Laquelle est la mieux adaptée ? Telles sont toutes les questions que vous devez vous poser avant de vois lancer dans la grande aventure de la reconversion professionnelle ! Afin de davantage faire le point sur votre situation actuelle, vous pouvez par ailleurs réaliser un bilan de compétence pour y voir plus clair.

Trouver et financer sa formation professionnelle

Après avoir définitivement pris la décision de sauter le pas, il faut maintenant pouvoir financer sa formation. Pour cela, vous avez deux grandes options : le financement grâce à votre emploi actuel ou bien les financements externes. D’une part, vous pouvez continuer à travailler pour financer votre formation à horaires décalés ou encore demander un congé individuel de formation à votre employeur qui vous permettra d’être rémunéré pendant votre formation continue. D’autre part, vous pouvez vous adresser à des organismes publics pour obtenir une bourse, à Pôle Emploi pour obtenir une aide d’accompagnement CTP (Contrat de Transition Professionnelle) ou CSP (Contrat de Sécurisation Professionnelle), voire profiter de votre Compte Personnel de Formation (CPF).

Et voilà, quel que soit votre profil, vous pouvez vous préparer à une nouvelle aventure professionnelle à votre manière !

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Haut

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer