Enseignement

Vers un enseignement indépendant plus quadrillé ?

Le ministère de l’Education nationale annonce vouloir soumettre l’instruction à domicile à des contrôles plus rigoureux, tout en instituant une autorisation préalable à tous les établissement hors contrat. Selon la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem, cette démarche vise entre autres à endiguer le repli communautaire et à favoriser le vivre ensemble.

Prôner à nouveau le concept de laïcité en toutes circonstances.

La ministre de l’Education nationale a présenté jeudi 9 juin un projet d’encadrement des établissements privés hors contrat qui risque de générer de nouvelles tensions en se transformant en polémique assez rapidement.

En effet ce nouveau projet vise à obliger les parents ayant choisi l’instruction à domicile de justifier le niveau de leur enfant à chaque fin de cycle – c’est à dire 3 ans. Parallèlement, les établissements privés hors contrat qui pouvaient jusqu’à présent exercer simplement en signaler leur existence aux autorités, devront à présent disposer d’une autorisation en bonne et due forme.

Pour la ministre, ces mesures visent à trouver un juste milieu entre la liberté de l’enseignement d’une part et le droit à l’éducation d’autre part. Elle en profite aussi pour annoncer que ces mesures devraient entrer en vigueur dès la rentrée 2017.

Un phénomène en hausse depuis le débat sur la théorie du genre.

L’année 2014 a été particulièrement bûchée de polémiques au niveau de l’Education nationale, avec notamment celle portant sur l’enseignement de la théorie du genre qui avait conduit plusieurs parents catholiques et musulmans à appeler au retrait des enfants des établissements scolaires pour protester.

Depuis cette polémique, on observe une hausse dans le nombre d’élèves bénéficiant d’une instruction à domicile, avec un chiffre passant de moins 19 000 à plus de 25 000 enfants.

Enfin, les parents partisans d’un enseignement libre parlent de mesures liberticides allant à l’encontre de leurs droits et de leurs convictions.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Haut

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer