Santé

La musique forte hausse la consommation d’alcool ?

Certes, une étude a été ouverte par un professeur de psychologie sociale que la musique forte pousse les jeunes à consommer plus d’alcool avec une musique forte. D’après une expérience dans un établissement universitaire, la musique forte fait passer facilement la consommation d’alcool.

Avec la musique très bruyante, une personne a l’impression d’être dans un environnement et une ambiance festive. Dans le rythme et avec le volume sonore, le temps passé à boire ne se remarque pas par la personne. Plus la musique est forte, plus le nombre de verre et de gorgées augmente au fur et à mesure.

Le feeling et l’ambiance au même endroit

Ce système est en général utilisé par les night-clubs qui veulent favoriser la consommation de la clientèle. Ils savent que dans l’euphorie du feeling, une personne écoutant une bonne musique à un volume plus fort se fait facilement transporter dans une ambiance d’abus. Suite à l’expérience du professeur en psychologie, il est prouvé que cet effet sonore réagit sur le système nerveux d’une personne.

Un effet de suractivation pousse le consommateur à lever le coude fréquemment et boire encore plus. En principe, le mélange entre l’alcool et la musique forte fait bon ménage, mais la relation entre les deux est plus compliquée pour le consommateur.

Le cocktail musique forte et alcool

Il est préférable de savoir que le goût de l’alcool à l’écoute de la musique forte change radicalement. D’après une expérience, avec cet effet sonore, la personne a la sensation que la teneur en alcool de la boisson est moins élevée et c’est cela qui pousse ce dernier à encore consommer plus. L’amertume de l’alcool diminue de plus en plus et l’excitation et la soif se font ressentir. Psychologiquement et physiologiquement, d’après les experts la musique forte influe sur la mentalité de la personne.

Le bruit et l’alcool

Il préférable de savoir que l’abus d’alcool est bon pour la musique. Eh oui, une personne boit sans modération avec une musique forte et c’est pour cela que les brasseries et les producteurs d’alcool décident de devenir producteurs d’artistes. Même si ce système de marketing est insensé, il ne faut pas oublier que les profits des marques de bière et d’alcool augmentent avec cet avantage.

Puisque la musique assourdissante multiplie la consommation de boisson alcoolique, cela peut aussi aboutir à des conséquences graves. De plus, il ne faut pas oublier que l’abus d’alcool nuit à la santé !

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Haut

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer