Politique

Les élections européennes 2019

Du 23 au 26 mai, 470 millions d’Européens dans les 28 États membres de l’UE seront appelés à voter pour élire les 79 députés qui vont composer le Parlement européen. Présentes sur toutes les lèvres et dans toutes les conversations, ces élections européennes de 2019 auront fait couler beaucoup d’encre avant même de débuter.

Élections européennes : Dans le flou et l’incertitude

C’est à coup de « Grand Débat National » et de coups bas via les réseaux sociaux que les différents partis tentent de régler des comptes. Celui de France 2 qui réunissait 15 têtes de liste et chefs de partis, s’est déroulé la veille des élections est à l’image du scénario chaotique prédit dans lequel s’enfonce l’Europe : plusieurs sujets délicats abordés (pouvoir d’achat,écologie, gilets jaunes, migrations, etc…), échanges vifs entre les candidats. Les divergences sont palpables, mais aucun point de vue n’arrive vraiment à convaincre l’opinion publique.

Le 23 mai 2019, alors que le Royaume-Uni et les Pays-Bas s’apprêtent à voter, les observateurs comme le grand public sont encore dans le flou total. Une chose semble être sûre : on assiste à une montée en puissance des populistes et des nationalistes qui ne souhaitent pas une intégration en profondeur dans l’UE. A la fin de la première journée cependant, les travaillistes sont en tête aux Pays-Bas.

Comment voter en France pour les Européennes ?

Les Français iront aux urnes ce dimanche 26 mai. Il faut avoir plus de 18 ans pour voter et être inscrit sur la liste de votre bureau de vote dans la mairie de votre commune de résidence. Le vote en ligne n’est pas encore possible en France. Vous pouvez cependant voter par procuration si vous êtes dans un pays hors UE. Par contre, si vous êtes dans un pays de l’UE, vous pouvez voter à condition d’être inscrit sur une liste électorale. Les élections européennes utilisent un système de scrutin à représentativité proportionnelle c’est-à-dire le nombre de candidats de la liste qui seront élus dépendra du nombre de voix obtenues.

L’enjeu est important, car il s’agit de choisir les députés européens qui vont siéger à Bruxelles pendant 5 ans. Le but étant de se faire représenter par la liste de son choix qui participera aux prises de décisions et à l’élaboration des directives européennes.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Haut

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer