Economie

Exemption de visa pour les citoyens canadiens en Europe

Le Canada entretient avec l’Europe des relations exemplaires depuis plus d’un siècle. Dès les premiers jours, le Canada a été un allié exemplaire pour le projet de construction européenne et a soutenu cette initiative de paix. Résultat, depuis plusieurs années et à l’heure actuelle, les citoyens canadiens n’ont pas besoin de demander de visas pour entrer et circuler dans l’espace Schengen. Néanmoins, cette situation devrait changer dans un peu plus d’un an, dès 2021 avec l’arrivée de l’exemption de visa ETIAS.

Qu’est-ce qu’une exemption de visa ETIAS ?

Une exemption de visa est un document qui peut être obtenu en quelques minutes sur Internet et qui remplace le visa habituel et toutes les démarches fastidieuses qui l’accompagnent généralement. L’un des exemples d’exemption de visa les plus connus, c’est évidemment l’ESTA que les citoyens de certains pays alliés des États-Unis doivent obtenir en ligne pour avoir le droit de voyager dans le pays. La France fait partie de ces pays et les Français doivent donc demander leur ESTA.

L’ETIAS correspond exactement à ce qu’est l’ESTA pour les États-Unis, mais cette fois-ci pour l’Europe. A priori, l’ETIAS deviendra obligatoire pour voyager en Europe à partir de 2021. C’est-à-dire que tous les citoyens des pays qui bénéficient d’une exemption de visa devront désormais obtenir un ETIAS pour le prouver. Le Canada compte parmi ces pays et les Canadiens devront donc se rendre sur https://www.etias.ca/fr pour obtenir les informations dont ils ont besoin.

Pourquoi mettre en place l’ETIAS ?

Pour les citoyens canadiens, la mise en place de cette exemption de visa ETIAS ne représente pas vraiment une amélioration de leurs conditions de voyage. Actuellement, et jusqu’en 2021, ils peuvent se rendre dans l’espace Schengen sans faire la moindre démarche. L’ETIAS leur imposera donc une démarche supplémentaire et compliquera leur voyage. C’est vrai, mais c’est une mesure nécessaire pour que l’Union européenne puisse se protéger de certaines attaques.

Effectivement, la décision de mise en place de l’ETIAS a fait directement suite à certaines des attaques terroristes dont l’Union européenne a été la cible. L’ETIAS a donc pour vocation de permettre à l’UE de constituer une base de données des personnes entrant sur son territoire afin de prévenir l’arrivée éventuelle de certains individus mal intentionnés. En cela, l’ETIAS fonctionne exactement comme l’ESTA.

Comment fonctionnera l’ETIAS pour les Canadiens ?

Les Canadiens devront simplement se rendre sur le site officiel qui leur permettra de faire leur demande d’ETIAS en quelques minutes seulement. Là, ils devront remplir un simple formulaire afin de communiquer leurs informations : nom, prénom, adresse, date de naissance et, surtout, numéro de passeport. Ensuite, l’ETIAS sera envoyé par mail et devra être présenté à l’arrivée dans n’importe quel pays de l’espace Schengen.

Le contenu exact du formulaire et la durée qu’il exigera pour être rempli ne sont pas encore connus. A priori, il sera plus court que l’ESTA et ne contiendra pas les étranges questions qui ont fait la célébrité du questionnaire américaine. Cependant, l’ETIAS pourra évoluer et réagir aux événements futurs auxquels l’Europe pourrait être confrontée.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Haut

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer