Vie quotidienne

Vous déménagez ? Notre guide pour éviter les tracas

Quoi de plus contraignant qu’un déménagement qui se passe mal ? Un monte-charge absent, un cubage sous-évalué qui fait grimper la facture, des travailleurs au noir, des cartons qui manquent… Autant de soucis qui peuvent apparaître et tout gâcher. Pour éviter ces déconvenues, il existe heureusement une petite liste de conseils à suivre.

Un métreur pour bien assurer le cubage

Les entreprises de déménagement établissent le plus souvent le prix en fonction du poids à transporter. Il est difficile pourtant d’établir clairement le cubage avec parfois des entreprises qui sous-évaluent pour faire diminuer leur prix. L’idéal est de faire venir un métreur chez vous pour tout estimer.

Comparer les devis

Avant de choisir son déménageur, mieux vaut faire une comparaison de prix pour faire jouer la concurrence. Un site comme demenageur.com permet après avoir épluché plusieurs devis de déménageurs ou être passé directement par un service de comparaison spécialisé dans le déménagement de trouver le meilleur déménageur au niveau rapport qualité/prix.

Trouver le bon déménageur

Il existe de très nombreuses entreprises de déménagement. Mais attention, toutes ne sont pas dignes de confiance. Entre celles qui font travailler des employés au noir ou celles qui ne jouent que le rôle d’un simple intermédiaire, le risque d’arnaques existe Pour les éviter, il faut vérifier que l’entreprise est inscrite au registre marchandises ou commissionnaires, une liste complète qui permet de s’assurer que l’entreprise sollicitée opère en toute légalité.

Les labels à qui faire confiance

Les entreprises de déménagement possèdent aussi leurs propres labels. Gage de qualité et de professionnalisme, on peut s’y fier. Il y a notamment le label NF Service, délivré par l’AFNOR. Attention, seule une centaine d’entreprises ont reçu ce label et beaucoup usurpent le titre.

La Fédération française des déménageurs délivre aussi une liste d’entreprises usurpatrices sur son site.

La sous-traitance

En forte période d’affluence, surtout pendant les vacances, les entreprises font souvent appel à la sous-traitance. Pour le client, il est possible de demander au prestataire de ne pas sous-traiter le contrat. En cas d’oubli d’une telle demande et qu’il y a eu dégât, la responsabilité incombe à l’entreprise donneuse d’ordre. Il faut alors s’adresser directement à elle pour obtenir réparation.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Haut

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer